2016-2017

kot-astro-kt

Le Kot Astro avec l’honorable Kip Thorne © Kot Astro 2016.

(en cours de rédaction…)

Calogero Montedoro

Quand on m’a demandé de décrire Calo, son surnom, je ne savais pas par où commencer parce qu’un bouquin de 300 pages ne suffirait pas à le décrire. A côté de lui, la bibliographie de Napoléon sur wikipédia à l’air bien pâle.
Tout d’abord, c’est notre président adoré. Très impliqué dans le projet, il en fait sa priorité, quitte à être en retard pour ses autres projets. De bonne compagnie, souriant, il a toujours une anecdote drôle à raconter. Calo c’est une crème demande lui d’aller chercher ta montre que tu as fait tomber dans l’eau sous 30m de profondeur il n’hésitera pas une seule seconde. Généreux et optimiste, il aime s’occuper de son kot comme de sa famille. D’ailleurs c’est aussi un peu notre papa, il aime nous faire des suprises.
Se balader dans les rues de Louvain-la-Neuve avec lui, c’est s’arrêter tous les 5 mètres pour dire bonjour à une de ses nombreuses connaissances. Ses racines italiennes se goutent au niveau de sa délicieuse cuisine (un peu sur la ponctualité, mais qui lui en voudrait ?). C’est également un aventurier qui aura bientôt mis le pied sur tous les continents. Il a toujours un nouveau projet. Il fait tellement de choses (théâtre, voile, ambulancier, conférence, ski, doctorat, bénévolat pour MSF, etc) qu’on se demande où il trouve le temps de dormir. C’est un Mc Giver incarné, donnez-lui deux alumettes, il vous construit un radeau.
En bref, c’est quelqu’un d’exceptionnel que je souhaite à tous de rencontrer.

Mathieu Vander Donckt

C’est une tâche ardue qui m’incombe, tant notre vice-président n’est pas aisé à décrire: savant un peu fou (première master Chimie), apôtre de la Cara Pils, «l’homme-qui-arrive-à-être-blond-et-chauve-en-même-temps»,… Les qualificatifs ne manquant pas, nous allons donc nous contenter d’un bref aperçu du personnage. Baptisé selon saint Mathieu, c’est cependant au nom de Michel qu’il répondra plus rapidement si vous l’appelez (pour une raison encore fort obscure). Si malgré ça il ne répond pas, vous pourrez le trouver dans son bureau du Lavoisier (ou, parait-il, il travaille, mais là encore les infos sont manquantes), arpentant la ville où il se laisse porter au fil du vent, des rencontres et des opportunités de bières gratuites, mais surtout dans le commu, où il assure la bonne ambiance qui fait de l’astro un endroit chaleureux où tout le monde aime à se retrouver autour d’un bon café (entendez, une bière bon marché, qui sera néanmoins fraiche, car c’est là une de ses attributions, et il ne prend pas ça à la rigolade). Chimiste reconnu comme je l’ai déja mentionné, Mathieu passe de nombreuses heures aux laboratoires du Lavoisier à synthétiser toutes sortes de substances plus fluos et aux noms plus difficiles à retenir les unes que les autres, selon la célèbre formule «J’vais lancer une réaction, on verra bien». Il est cependant bien plus drôle de l’imaginer en combinaison jaune à cuisiner du Crystal Meth dans une banlieue du Nouveau Mexique, ou encore comme maitre des potions d’une école de sorcellerie, avec de longs cheveux noirs (la partie cheveux étant plus difficile à imaginer, j’en conviens). En ce qui concerne l’astronomie (parce que c’est quand même pour ça qu’on est là, hein, restons sérieux une minute), Mathieu est notre principale autorité scientifique et fait office de phare dans la nuit de notre pauvre ignorance d’astro-kotteur: incollable sur les constellations, étoiles et autres nébuleuses, il aime s’adonner à la photographie stellaire (créant lui-même ses fonds d’écrans) et n’est pas maladroit quand il s’agit de calibrer son télescope.

Milan Clément

Joachim Bawin

Il ê koul Jojo, C un Pot’  é il vien 2 lièch (mm verviers, C mieu) donk c’t 1 mec bi1 Y fè D aitut’ en roman, du cou i parl bi1 frencè. et il <3 lai z*

Adrien de Hesselle

Astrid Modera

Etudiante en deuxième master en philosophie des sciences, elle nous vient tout droit de Namur où elle a fait son bachelier pour finalement rejoindre notre belle ville universitaire et ensuite, séduite par notre aventure, s’engager dans le Kot Astro. Sa spontanéité, sa franchise et son assiduité à sa tâche de gestionnaire des relations extérieures est très appréciée au kot. C’est donc très souvent elle qui, sous le couvert du très prestigieux label Kot Astro vous partage nos évènements, vous fait part de nos projets et vous fait profiter de ses connaissances étendues.

Estelle Ryelandt

Notre préposée aux communications internes, elle est tout à fait qualifiée pour la gestion des tensions du kot grâce à son caractère très conciliant et sa bonne humeur idéale pour détendre l’atmosphère. Cependant, il faut bien l’avouer, sa principale tâche est de prendre des notes durant nos réunions. Outre ce caractère idéal à la vie de kot, elle s’identifie aussi, pour le grand bonheur de tous, en tant que flexitarienne (elle mange de la viande quand elle est bonne… En vrai, ca veut surtout dire qu’elle fait gaffe à ce qu’elle mange), source de nombreuses boutades au sein du kot. C’est notre bobo de kot attitrée. A coté de son activité à temps plein au kot, elle a aussi quelques occupations au sein de la faculté ESPO dans sa deuxième année en Sociologie-Anthropologie, mais ça, c’est anecdotique.

Alix Vanhaelen

Carole Body

Thomas Chauvaux

Florentin D’Henau

Giulia de Dorlodot