Comment bien choisir son téléscope ?

Vous y pensez depuis quelque temps ? Quand vient le moment de choisir quel instrument acheter, la question reste entière car il existe une panoplie de lunette astronomique et de télescope sur le marché.

 

Citons tout d’abord les différents types d’éléments que vous pourrez retrouver sur tout téléscope :

Optique : Dans les instruments par réfraction ( lentille) il existe deux types de lunettes : achromatiques et  apochromatiques. Pour un tube achromatique, il faut compter entre 50€ et 300 € tandis que pour les apochromatiques celles-ci vont de 500€ à plusieurs milliers d’euros. Dans les instruments par réflection (miroir) nous avons les Newtons, Dobsons et Cassegrains. Les tubes Newtons et Dobsons sont relativement similaires les mêmes et  bon marché, les prix variant de 300€ à 2000-3000€ pour les plus gros calibres.
Les différents types d’optique sont détaillées ici.

Monture : Les montures de type azimutal (az/hauteur) et de type équatorial (AD/Dec). Les premières sont plus accessibles et peu onéreuses car plus intuitives mais moins pratiques. Contrairement aux montures azimutales, les montures équatoriales permettent de faire un suivi de l’objet pointé beaucoup plus facilement, ce qui font d’eux une monture de choix. Selon que vous choisissez une monture manuelle ou motorisée type « Go To », les prix sont fort différents (vous vous en doutez). Comptez moins de 200€ pour une monture manuelle et au moins 500€ pour une Go To. Pour plus d’infos sur les montures, voir ici.

Le commun des mortels opte en général pour les deux parties ensemble ce qui amoindrit le coût. Mais il arrive souvent que pour diverses raisons, vous ayez envie de changer votre tube ou votre monture car déficience par exemple.

Ce à quoi il faut faire attention :
Premièrement, posez-vous la question, qu’est ce que je compte observer ? Les objets du système solaire ou bien le ciel profond (galaxie et nébuleuse) ? En fonction, il vous faudra vous référer à un indice appelé rapport F/D (foyer sur focale). Plus cet indice est faible et plus l’instrument est adapté au ciel profond. La longueur du foyer indique sur le grossissement tandis que le diamètre du miroir primaire va donner la clarté et le pouvoir séparateur en minutes et secondes d’arc, c’est-à-dire la netteté de votre instrument.